Saint Jean – Saint Éloi

 A propos de la Fête de la Saint Jean-Baptiste

Le Cartulaire de l’abbaye de Saint Victor à Marseille raconte que, lors de la 1ère Croisade en l’année 1096, deux nobles Signois de la famille seigneuriale ; Geoffroy et Guigo de Signes ; s’enrôlèrent dans les bataillons du compte Raymond IV de Toulouse après avoir donné aux moines de Saint Victor de Marseille une vaste propriété près de Molnes afin d’attirer tout particulièrement sur eux la protection divine.
Après maintes difficultés qu’ils surent surmonter, et elles ne manquaient pas à cette époque lors d’un tel voyage, ils revinrent sains et saufs, et auraient fait bâtir une petite chapelle sur la rive droite du Raby, hors des murs du bourg de l’époque, pour y abriter les reliques de Saint Jean-Baptiste qu’ils avaient rapporté avec eux de Constantinople.

 A propos de la Fête de la Saint Éloi

Dès le XVème siècle, les reliques de Saint Jean-Baptiste, ramené de Terres Saintes par les Croisés, attiraient à Signes une foule considérable.
Devant un tel afflux d’étrangers, l’Évêque de Marseille, Seigneur temporel de Signes, avait autorisé la nomination d’un Capitaine de Ville et la création d’un corps de garde dans le village chargé spécialement de la police pendant la fête.

stjeansteloi